Transition professionnelle à impact : comment se former et financer sa transition pro ?

formation et financement transition pro

Tu as des projets de transition professionnelle à impact et tu envisages de te former pour acquérir les connaissances sur les enjeux de la transition écologique et solidaire ? 

Avant de te lancer, voici les 2 questions à se poser : 

Ai-je réellement besoin de me former ? Si oui, quelles sont les formations adaptées ?

Il existe 3 types de débouchés auxquels sont associés des formations adaptées : les emplois verts, les emplois verdissants et les emplois en faveur de la transition. 

Les emplois verts

Les emplois verts sont les emplois liés au développement durable et à l’écologie.

On peut citer par exemple : les métiers de l’assainissement et le traitement des déchets, les métiers de la production et de la distribution d’énergie et d’eau ou encore les métiers de la protection de la nature et de l’environnement.

Les emplois verts peuvent donc porter la transition écologique et solidaire. 

Ces emplois s’inscrivent dans des filières déjà existantes. Il existe des formations professionnelles qui leur sont dédiées et des fiches métiers claires.

Néanmoins, tu dois rester vigilant·e car le secteur peut être considéré comme vert sans que la structure ou l’emploi ne portent des actions en faveur de la transition écologique et solidaire. Tu peux avoir le sentiment de travailler pour une entreprise qui n’est finalement pas engagée dans la transition écologique même si elle appartient à un secteur vert, ce qui peut t’amener vers une grande déception.

Les emplois verdissants

Les emplois verdissants renvoient aux emplois “classiques” qui s’enrichissent par des enjeux de transition écologique. 

C’est le cas d’un·e chargé·e de communication qui pratique la communication responsable ou le restaurateur qui change ses recettes et s’approvisionnent de produits issus de l’agriculture biologique et en circuit-court…

Des formations complémentaires peuvent être nécessaires pour transformer son activité. Elles peuvent être proposées par la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA), par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) ou par des organismes indépendants comme Institut Transitions.

Ces formations t’aideront à intégrer la transition écologique dans une pratique professionnelle ordinaire. Elles ne concernent donc pas forcément des projets de reconversion professionnelle.

Les emplois en faveur de la transition

Cette dernière catégorie d’emplois se retrouve dans les structures réellement porteuses de la transition : les structures éthiques, écologiques et engagées. Elles peuvent être des structures associatives, des entreprises ou parfois des institutions publiques.

Parmi les emplois en faveur de la transition, on retrouve deux grands ensembles de métiers : 

  • Les métiers “terrain” concernant celles et ceux qui sont en face à face avec du public au quotidien comme les vendeurs en épiceries, maraicher·ères, éducateur·rices… Ces métiers disposent d’une fiche métier claire.
  • Les coordinateur·rices, chef·fes de projets, animateur·rices. Ces professions portent les structures et leur développement à différentes échelles. Elles utilisent les compétences qu’elles ont acquises au cours de leur parcours professionnel ou de leur formation initiale, au service de structures actrices de la transition écologique et solidaire. 

C’est sur cette idée de changer de vie professionnelle en mettant ses compétences au service de la transition que le parcours nouvelle voie de l’Institut Transitions s’est formé. Leur accompagnement se construit autour de trois piliers : la formation initiale, le mémoire accompagné et les missions terrains. L’objectif du parcours est de former aux éléments fondamentaux de la transition écologique, de permettre aux transitionneur·ses d’être accompagné·es par des experts et de se confronter aux réalités des structures de la transition et des institutions publiques et entreprises au travers de missions courtes.

Comment financer ma reconversion professionnelle ?

Des organismes existent pour t’aider à financer ta formation pour ta transition professionnelle. C’est le cas de Transition pro (anciennement Fongecif) qui est un financeur de formations à destination des salarié·es. C’est un organisme piloté par des partenaires sociaux et engagés. Transition pro met en place trois dispositifs pour vous accompagner dans votre reconversion professionnelle :

  • Le Projet de transition professionnelle (PTP) permet de suivre une formation certifiante (inscrite au RNCP) en vue de changer de métier ou de profession. Transition Pro finance ta formation avec un maintien d’une rémunération pendant la durée de la formation. Le dossier à préparer est assez lourd, il faut prévoir au moins 4 mois pour que celui-ci soit complet et soumis à la commission.
  • Le dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) qui est un préalable pour te permettre de suivre une formation d’un niveau supérieur. La VAE te permet de faire reconnaître tes acquis pour changer de vie professionnelle. Transition Pro peut financer une partie ou la totalité de cette VAE sans toucher à ton CPF.
  • Le dispositif démissionnaire. Ce n’est pas un dispositif de financement. Transition Pro t’accompagne dans les démarches pour te permettre de démissionner et de bénéficier de l’allocation chômage dans le cadre d’un projet de reconversion ou de création/reprise d’entreprise. Ta formation pourra être financée par ton CPF ou Pôle Emploi. Nous te conseillons fortement de rencontrer un conseiller d’évolution professionnelle (CEP) pour t’aider dans ta démarche.

Tu aimerais avoir plus d’impact positif dans ton job et tu ne sais pas quelle voie choisir, nous te proposons d’embarquer dans le Parcours NOUVEAU CAP, une aventure collective de 3 mois pour réussir ta transition professionnelle engagée !

Vous êtes en transition professionnelle et souhaitez recevoir une dose d’inspiration et nos actualités ?

Abonnez-vous à la newsletter

2023 Copyright © Hisse & Haut । Plan du site - Mentions Légales - Politique de confidentialité