Chemins de Traverse #34 – Coralie Le Borgne

Coralie a écouté sa petite voix pour se lancer dans ce qu’elle aime vraiment et faire de sa passion son métier !

En quelques mots, qui es-tu ?

Je suis Coralie Le Borgne, 33 ans, enfin installée à Lyon, et je suis ébéniste et tourneuse sur bois.

Quel est ton parcours ?

J’ai un parcours plutôt classique. Plutôt bonne élève, un peu dans toutes les matières car je m’intéresse à tout, mes profs me conseillent de m’orienter vers un parcours scientifique. Je passe un bac S, je continue en licence de biologie sans trop savoir ce que je veux faire et j’enchaîne sur un master Biodiversité, Ecologie et Environnement. Même si jusque-là je ne savais pas vers quoi m’orienter, je voulais à tout prix avoir un métier qui avait du sens pour moi. La protection de l’environnement en faisait partie. Je trouve directement après la fin de mes études un poste en CDI dans une association qui gère des espaces naturels. Pendant 7 ans j’ai donc été Chargée de mission Natura 2000 sur les sites naturels de la vallée du Rhônest.

Comment est venu ton désir de changement ? Et quel a été ton déclic ?

Malgré un emploi qui avait au départ du sens pour moi, la protection de l’environnement, je me suis peu à peu rendue compte que la majorité des actions que je menais avait du mal à aboutir. Cela pouvait prendre plusieurs mois, voire plusieurs années du fait de la lourdeur administrative. À la fin de mes journées, j’avais beaucoup de mal à voir ce que j’avais produit, comment j’avais avancé sur un dossier. Une profonde lassitude s’est installée. Il faut également ajouter à cela une ambiance de travail au sein de l’association qui s’est très rapidement dégradée due à mon directeur. Un harcèlement moral dès ma première année en poste, sur moi et mes collègues, a été jugé et reconnu aux prud’hommes, mais cela ne l’a pas fait partir pour autant. L’accumulation de tout ceci a eu raison de moi. En parallèle, en 2014, j’intègre l’association Cobois à Lyon, qui propose un atelier avec toutes les machines pour travailler le bois pour les particuliers. J’y apprends l’ébénisterie et le tournage sur bois avec l’aide des autres adhérents et du salarié permanent. La passion du bois et du travail manuel grandit. J’ai toujours été manuelle avec l’envie de fabriquer moi-même tout un tas de choses et cela depuis mon enfance. En découvrant le travail du bois, je découvre aussi LA matière que j’ai envie de façonner. Je pensais qu’il fallait que je garde cette passion comme soupape de décompression par rapport à mon boulot. Mais il fallait surtout se rendre compte que le seul endroit où j’étais bien et apaisée, c’était à l’atelier. Pourquoi une passion ne pourrait pas devenir un métier ? Pourquoi ce qui m’anime depuis l’enfance ne pourrait pas devenir mon quotidien ? Quand je parle de mon projet à ma famille, ils me répondent qu’ils n’avaient jamais compris pourquoi j’avais choisi cette voie scientifique, alors qu’ils m’avaient toujours vu créer de mes mains. Ok… Il était temps de passer à l’action.

Qu’est-ce qui t’a permis de passer de l’envie à l’action ? Quels ont été tes leviers ?

Lors de ma dernière année en poste, j’ai rencontré une psychologue du travail (en lien avec les problèmes de harcèlement). Elle m’a permis de mettre des mots sur tout ça et de voir le chemin que j’avais parcouru. Elle m’a demandé où je me voyais dans un an et j’ai répondu du tac au tac, dans un atelier à fabriquer des choses. Il fallait donc mettre les choses en place pour que cela arrive. Dans les mois qui ont suivi, mon poste a perdu la moitié de ses financements. On m’a donc proposé soit un mi-temps, soit un licenciement économique. Je savais que c’était maintenant ou jamais. En 2019, je quitte mon poste et j’entame une année à me perfectionner dans l’ébénisterie et le tournage sur bois notamment chez d’autres artisans. En 2020, je passe mon CAP d’ébénisterie en candidat libre. Je signe ensuite avec l’association Cobois pour lancer mon activité et pouvoir utiliser l’atelier en tant que professionnelle et jeune diplômée pour 2 ans. Cobois a été un vrai tremplin. Ma famille et mes proches ont également été d’un véritable soutien.

Quels freins as-tu rencontrés ? Et comment les as-tu surmontés ?

Moi-même. Quand d’autres, qui ont des familles à assumer, se disent qu’ils ne peuvent pas se reconvertir car ils doivent assurer financièrement, moi j’ai longtemps cru que je ne pourrais pas y parvenir toute seule. À ce moment-là j’étais célibataire et je m’étais persuadée que sans l’aide financière d’un conjoint et son soutien, je ne pourrais y arriver. Le licenciement économique et les deux années de chômage m’ont bien évidement aidé à passer le cap plus sereinement.

Aujourd’hui, où en es-tu ? Et qu’est-ce qui fait sens pour toi dans ta vie pro/perso ?

Aujourd’hui je suis donc à mon compte en micro-entreprise et mon atelier est basé à Cobois. Je fais de l’ébénisterie avec la création de meubles sur-mesure et de la restauration de meubles. Je fais également du tournage sur bois avec la création de vaisselles en bois et d’objets de décoration. Je travaille aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Je fais également de la formation avec des stages d’initiation au tournage sur bois pour les adhérents à Cobois. J’ai également mis en place des stages d’initiation au tournage sur bois réservés aux femmes dans l’atelier d’un collègue en Savoie. J’ai à cœur de promouvoir les métiers du bois auprès des femmes et de leur donner confiance en leur capacité à créer et à utiliser des machines.

Quels conseils donnerais-tu à des personnes actuellement en questionnement ?

Se faire confiance sur nos envies premières, se demander dans quel environnement on se sent bien, entouré de qui ou quoi. Aller rencontrer des personnes qui ont déjà fait ce chemin ou des personnes qui travaillent dans le domaine. Créer son réseau, c’est une vraie force !

👉 Pour retrouver Coralie et en savoir plus c’est par ici :
https://www.coralielbwood.fr/
https://www.instagram.com/coralie_lb_wood/
https://www.facebook.com/coralielbwood

👉 Tu as aussi envie de te reconnecter à tes envies profondes et de construire un nouveau projet professionnel qui te ressemble ?⚓ Embarque dans l’aventure NOUVEAU CAP par ici



2021 Copyright © Hisse & Haut । Plan du site - Mentions Légales - Politique de confidentialité