Solène Conrad : « Parce qu’on ne fait plus de RH sans faire de QVT et RSE ! »

Alizée Corsi responsable RSE QVE chez Coforest

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Solène Conrad, je suis professionnelle des Ressources Humaines depuis une dizaine d’années dans le secteur des sociétés de conseil en informatique.
J’ai fait des études en gestion d’entreprise et commerce, avec une spécialisation RH.

Je suis très impliquée bénévolement dans la vie associative au sein de LifeTime Projects, qui œuvre dans le bien vivre ensemble et qui accompagne des entreprises dans des projets de mobilité internationale pour engager et mobiliser leurs équipes.

DRH et Directrice RSE chez Lojelis, une entreprise de 170 collaborateurs en France, j’aime participer à un projet en faisant rencontrer performance extra-financière et financière, en faisant rayonner la raison d’être de mon entreprise, contribuant ainsi à la fierté d’appartenance et à l’engagement des collaborateur·ices !

Pourquoi avez-vous décidé de vous mobiliser en interne sur des sujets d’engagement / RSE / de transformation ?

Parce qu’on ne fait plus de RH sans faire de QVT et de RSE !
C’est un élément tant attendu des collaborateur·ices, des candidat·es, de la Direction… que l’on ne peut plus dissocier les deux.

Cela fait longtemps que les Ressources Humaines ne concernent plus uniquement des aspects administratifs et juridiques.
Dans le monde du travail actuel, les entreprises ont besoin de fidéliser leurs collaborateur·ices, d’attirer de nouveaux talents et de faire appel à leurs équipes pour mieux grandir.
La RSE, telle que détaillée dans la norme ISO26000, définit un certain nombre de domaines d’actions, donc certains sont des sujets RH, d’autres commerciaux, SAV, production…
Les attentes des parties prenantes autour de la RSE évoluent et chaque entreprise, en plus de sa conviction personnelle, a clairement besoin d’intégrer ces enjeux dans ses réflexions.

Qu’avez-vous mis en place et étiez-vous soutenue en interne ?

Un certain nombre de choses actées et intégrées, avec d’autres projets en perspective !

  • La refonte du processus de recrutement et d’intégration : l’expérience candidat·e laisse ensuite place à l’expérience collaborateur·ice.
  • Plus d’implication de la fonction RH en supplément des managers, une communication revisitée pour être plus accueillant…
  • Des actions de sensibilisation (fresques du climat, activchallenge, duoday…)
  • Plusieurs initiatives telles que les « Lojelis &Vous » et les Ambassadeurs RSE pour proposer aux collaborateur·ices de s’exprimer et s’engager.
    L’objectif est de définir des plans d’actions RH & RSE qui incluent en priorité les attentes des collaborateur·ices.
  • La mise en place de mécénat de compétences (projet qui démarre officiellement en juillet avec Basilik.io)

Mes meilleurs sponsors ?
Les collaborateur·ices de mon entreprise, pour s’emparer des sujets très concrètement au quotidien !

Quelles ont sont les difficultés que vous avez rencontrés ?

Nous avons axé beaucoup de nos efforts sur la partie RH (sociale) de la RSE, et il reste encore beaucoup à faire, notamment sur la partie environnementale. Cela donne de beaux challenges à relever pour la suite !

Quels impacts avez-vous vus sur vos actions initiées ?

  • La création de dynamiques positives, d’écoute, de réflexions collectives… ce qui n’est franchement pas rien dans le milieu de l’entreprise !
    Nous travaillons sur plusieurs sites, donc ce travail de fond permet aussi de créer des synergies entre les gens et leurs expertises.
  • Des collaborateur·ices engagé·es dans la démarche, des candidat·es séduit·es.
  • Des prospects et clients qui accueillent positivement notre démarche et qui en tiennent compte dans la sélection de leurs partenaires.

Où en êtes-vous maintenant ?

Nous mettons aujourd’hui en place l’impulsion d’une nouvelle dynamique et de nouvelles initiatives, il est important que nous puissions prendre du recul et réfléchir à une stratégie plus globale.
Un stagiaire nous rejoint justement ce mois-ci pour faire un audit de nos initiatives, une analyse de la réglementation, et des normes pour nous faire des recommandations.
Il est aussi primordial que la RSE soit moteur de l’entreprise et encore plus diffusée dans l’ensemble des départements de la société…et j’y travaille au quotidien !

Quels conseils donneriez-vous à des collaborateur·ices / managers / dirigeant·es qui souhaitent faire bouger les lignes dans leur entreprise ?

La RSE dans une entreprise, c’est un peu comme être une « bonne » personne.
Certaines choses sont obligatoires, d’autres arrivent en supplément.

Alors, je vous invite à expérimenter cet angle de « bonne » personne : jouer la carte de la transparence et de l’honnêteté pour embarquer l’humain dans l’entreprise, de valoriser les idées et de les challenger, et enfin de les inclure dans une démarche globale.

Pour ne pas manquer le prochain témoignage inspirant d’un·e ‘changemaker’ qui fait bouger les lignes de son organisation : Inscrivez-vous à votre newsletter mensuelle !💌

Embarquez vos équipes autrement avec Hisse & Haut

Activer la motivation et l’engagement de vos collaborateur·rices, au service de votre performance et de la transition écologique et sociétale, c’est notre métier !

En tant que manager, dirigeant·e ou RH, vous avez besoin d’aide pour créer des nouvelles dynamiques dans vos équipes et garder vos talents à bord ? Découvrez nos ateliers, formations et conférences faisant le trait d'union entre Qualité de Vie au Travail & Développement Durable :

Découvrir nos solutions

2024 Copyright © Hisse & Haut । Plan du site - Mentions Légales - Politique de confidentialité