Lise Gallois,
Facilitatrice, médiatrice, maman & co !

« Changer son regard sur la vie et ses épreuves, inconforts : ce sont de vraies clés d’apprentissage et d’évolution. »

1/ En quelques mots, comment te définirais-tu ?

Facilitatrice d’intelligence collective, médiatrice CNV, accompagnante à l’écoute du subtil, maman, passionnée de nature, d’enfance, de la relation, de l’énergie de vie, je vis en micro maison (tiny house) depuis bientôt 4 ans à côté de Montpellier.

2/ Et si tu nous parlais un peu de ton parcours…

Après 15 ans en agences de communication, consultante auprès de grand comptes et institutionnels, j’ai choisi de mettre mes activités professionnelles en cohérence avec les valeurs de partage, de soin de la vie en moi et autour de moi, que je porte.
Je me suis formée depuis 2011 à la CNV (communication non violente), la médiation CNV, les processus sociocratiques, et de multiples processus qui favorisent le déploiement de l’intelligence collective dans toutes nos organisations (entreprises privées, associations, institutions, collectifs…). Je suis donc outillée à l’organisation et la facilitation de moments de co construction, à s’appuyer sur les tensions pour évoluer.

3/ A quel moment as-tu décidé de remettre plus de sens dans ta vie pro / perso ?

La naissance et l’accompagnement de mes enfants (2004, 2008 – miroir de ma relation à ma part d’enfant, créatif et spontané, plus ou moins libre à l’époque !), mes épreuves de couple, miroir grossissant, ont été de vrais tremplins pour aller vers des choix essentiels.

4/ Et maintenant ?

Je me sens utile, j’apporte le cadeau de me mettre au service de ce qui est vivant, et aider qui le souhaite à faire de même, d’abord en l’incarnant concrètement moi-même dans ma vie, personnelle ou professionnelle, il n’y a pas de différence aujourd’hui.

5/ Que dirais-tu à des personnes en questionnement par rapport à leur travail  ?

Changer son regard sur la vie et ses épreuves, inconforts : ce sont de vraies clés d’apprentissage et d’évolution.
La vie est un enseignant intraitable mais juste, puisqu’elle n’a d’autre but que sa propre circulation.
Cela passe beaucoup par la présence à l’ici et maintenant. Via le corps notamment.
Revenir sans cesse des histoires que l’on se raconte, pour sortir de cette petite bibliothèque enfermée quelque part dans un champ bien plus vaste que l’on n’explore pas.

Pour en savoir plus sur Lise, c’est par ici ! 🙂

2019-12-22T10:05:23+00:00