Jean Moreau,
Co-fondateur de Phénix, Business Angel, Enseignant et Board Member de Start-ups

« La question de la quête de sens au travail n’est pas anecdotique et n’est pas qu’un caprice de sale gosse ou de privilégié. »

1/ En quelques mots, qui es-tu ?

J’ai 36 ans, je suis co-fondateur de PHENIX, une start-up pionnière dans la réduction du gaspillage et la valorisation des déchets, dont l’activité consiste à donner une 2ème vie aux invendus de la grande distribution, des acteurs industriels et des commerçants de quartier, à travers plusieurs filières en aval : le consommateur avec une réduction via notre appli #antigapsi, le don aux associations caritatives via notre plateforme web BtoB, et l’alimentation animale.

On s’est fixé un objectif clair avec mon associé Baptiste et notre équipe de 150 salariés : tendre vers le #ZéroDéchet et accélérer la transition vers une économie plus circulaire !
En termes de parcours universitaire : je suis diplômé de l’ESSEC et de Sciences-Po Paris (Master Affaires Publiques), et également titulaire d’une licence de Droit. Je suis Business Angel et Board Member de plusieurs start-ups, et j’enseigne par ailleurs la finance d’entreprise à Sciences-Po & HEC. Voilà pour ma vie / mon oeuvre ! ; )

2/ Et si tu nous parlais un peu de ton parcours…

Après avoir passé 5 ans en banque d’affaires (M&A / Fusions – Acquisitions chez Merrill Lynch), j’ai décidé de « switcher » pour donner davantage de sens à mon activité professionnelle, et mettre mes compétences au service d’une cause utile & qui me tenait à coeur. J’avais la volonté de démontrer qu’il était possible de « faire du business autrement », en créant une entreprise sociale ambitieuse, avec un impact positif fort !

3/ A quel moment as-tu décidé de remettre plus de sens dans ta vie pro / perso ?

Je vous renvoie à ce témoignage détaillé, sur un ton décalé 🙂

4/ Et maintenant ?

Comme je le dis dans l’article ci-dessus, la vérité c’est que maintenant je bosse autant qu’avant. Voire plus…
Mais que je m’épanouis bien plus en tant qu’entrepreneur social avec un associé et une équipe qui cartonnent, sur un sujet de société passionnant qu’est la réduction du gaspillage et l’avenir des déchets.
Avec des journées qui se suivent sans se ressembler. On se sent utile de par l’impact social et environnemental de notre structure (déjà plus de 50 millions de repas sauvés de la poubelle et redistribués au secteur associatif). On est aussi très fiers de la centaine d’emplois créés et de la dimension qu’a prise notre structure en moins de 5 ans : pourvu que ça dure !

5/ Que dirais-tu à des personnes en questionnement par rapport à leur travail  ?

La question de la quête de sens au travail n’est pas anecdotique et n’est pas qu’un caprice de sale gosse ou de privilégié.
Suivez votre intuition et réfléchissez à ce qui vous drive « deep down ».
On n’est jamais aussi performant que dans un univers / secteur qui nous passionne et quand on est animé par une sorte de « feu sacré ».

Pour en savoir plus sur PHENIX, c’est par ici ! 🙂

2019-11-21T18:10:10+00:00