Au secours ! J’ai envie de tout plaquer

Une amie m’a récemment confié qu’elle voyait tout en noir.
Elle ne se sent pas à sa place, peu investie, démotivée voire déprimée parfois. Elle a des moments hauts et des moments bas.
Elle reconnaît la chance qu’elle a dans son travail (horaires flexibles, télétravail, pas de pression, …) et pourtant elle se sent perdue. Et depuis quelques mois, elle envisage de tout quitter !

Cela arrive à tout le monde d’avoir des passages à vide mais quand cette situation dure depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois, cela peut être carrément angoissant.
Quand on se sent submergé.e par nos émotions, à fleur de peau, tendu.e ou stressé.e, que faire ?
Pas de panique, ce n’est pas une fatalité !
Avec un peu de courage, du temps et de l’envie, on peut voir la lumière au bout du tunnel.


Comprendre ce que l’on veut quitter et pourquoi

L’objectif est de faire le tri. Pour cela, il est nécessaire de se poser des questions et explorer les pistes qui nous poussent à vouloir tout quitter.
Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons. Elles appartiennent à chacun et sont donc légitimes.

Un 1er exercice consiste à faire la liste de ce que tu souhaites laisser derrière toi (missions, tâches professionnelles, ambiance, …) et de ce que tu souhaites garder (environnement de travail, planning, …). Tu peux également lister ce que tu voudrais améliorer (alléger l’agenda, avoir plusieurs activités ou missions différentes, …

Ensuite tu peux te demander :

  • Quel est le sentiment qui se cache derrière tout cela ?
  • Est-ce la peur de ne plus arriver à subvenir à tes besoins ?
  • La peur de sauter dans le vide et l’angoisse de la page blanche ?
  • Est-ce la culpabilité de ne pas être assez présent.e pour tes enfants, ton conjoint ou tes amis (alors que tu t’ennuies dans ton poste) ?

Cette émotion à dénicher est clé. Elle te permettra de mieux te comprendre et de mieux « te parler » pour aller progressivement vers un mieux être global.


Accepter ces moments
down

« Nous sommes ce que nous pensons ». Cette célèbre phrase de Buddha résume bien le fait que nos pensées nous gouvernent.
Elles créent nos actions qui définissent à leur tour notre vie.

Commencer par accepter ces pensées négatives, ces moments d’incertitude et d’inconfort, représente la première étape pour aller mieux. Ces moments de down peuvent te permettre de mieux te connaître, de t’accepter et donc de faire émerger tes principales valeurs. Cette connaissance approfondie de toi va te permettre de rebondir.
En bref, leur observation provoquera un effet loupe sur ce qui compte le plus pour toi et le mettre en lumière.


Faire le point sur son « job idéal »

Un 2nd exercice est celui d’imaginer son « job idéal ».
Pour cela, installe toi confortablement, prends de quoi noter et essaie de lâcher le mental.
L’objectif est de ne pas se mettre de contrainte (financière, de temps, de capacité, …) et d’être dans l’ouverture du champ des possibles.

  • Quels sont les 3 premiers mots qui te viennent à l’esprit quand tu imagines ton job de rêve ? Essaie de percevoir ce que ces mots racontent de toi, de tes envies, tes besoins, tes priorités…
  • Ensuite imagine ton environnement de travail idéal : en ville ou à la campagne ?  Devant un écran ou en mouvement ? Tu rejoins ton lieu de travail à pied ou en voiture ? Tu travailles seul.e ou à plusieurs ? Essaie d’imaginer ton lieu de travail idéal, sa déco, son ambiance, …

De nombreuses questions peuvent être creusées pour définir les contours de son job idéal : son niveau de rémunération optimal, on parlera alors de RIB – Revenu Induit par les Besoins, ou bien ses valeurs, ses compétences, … Ce n’est pas un exercice anodin mais une réelle projection qui permet de toucher du doigt ta vie professionnelle rêvée.

Attention l’idée n’est pas d’atteindre cet idéal à tout prix mais de s’en approcher au mieux, de se construire une vie sur-mesure en accord avec ses envies et ses besoins.


Prendre le temps de décider : tout plaquer ou sauver les meubles ?

Faut-il tout plaquer pour aller élever des chèvres dans le Larzac ou bien réfléchir à ce sur quoi je peux agir au quotidien pour améliorer mon boulot ?
Pour t’aider à répondre à cette question, une autre piste à explorer s’appelle le « job crafting ». Cette notion fait référence à l’artisanat et au « fait main ». C’est l’idée de bricoler sa vie professionnelle et designer son poste sur-mesure.

Le « job crafting » s’appuie sur 3 dimensions :

  1. Le contenu du travail : aller vers davantage d’appétences, minimiser les tâches qui nous déplaisent, hybrider ses compétences pro/perso…
  2. Les relations de travail : développer ses relations, apprendre à communiquer avec les autres…
  3. La perception du travail : définir son rôle, ce à quoi l’on contribue, à quoi cela sert. On aborde ici la notion de sens au travail.

Voici un 3e exercice pour enclencher ce processus :

  • Commence par noter ce qui ne te convient plus dans ton environnement professionnel et traduis-les par « ce que je voudrais à la place ».
  • Ecoute tes envies, tes appétences, tes moments de flow (on en reparle très vite dans un prochain article ! 😉
  • Enfin le plus important : EXPERIMENTE ! En accord avec ton entreprise bien sur, tu peux expérimenter ce qui te fait plaisir, ce que tu as vraiment envie de réaliser… Expérimente pour un temps donné, puis évalue ton degré de satisfaction, ajuste et expérimente à nouveau.

Ces premières pistes devraient t’aider à y voir (un peu) plus clair et surtout t’encourager à faire tes premiers petits pas pour débloquer une situation professionnelle inconfortable.

Et si cela ne suffit pas pour te décider sur la suite à donner à ta carrière, notre accompagnement peut prendre le relai ☺

Nous venons de lancer le programme gratuit Premiers Pas, de 5 jours, pour arrêter de tourner en rond quand on veut tout quitter. L’occasion pour toi d’enclencher ton 1er petit pas sur la voie d’un job ou d’une vie avec plus de sens et d’impact !

Inscris-toi ici et reçois le Programme Premier Pas, 1 mail par jour pendant 5 jours 🙂



2021 Copyright © Hisse & Haut । Plan du site - Mentions Légales - Politique de confidentialité